Les Arquebusiers du Cambrésis


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
La nouvelle saison sportive vient de commencer, toutes les personnes qu'ils veulent s'inscrire, il est toujours possible de faire des tirs d'essais avant votre inscription, venez nous voir. Bonne Journée et Bon surf sur notre forum!!!

Si vous nous cherchez, nos installations se trouvent à "La Base de Loisirs de la Citadelle à Cambrai" et les Horaires d'ouvertures sont : le "Mercredi et le samedi de 14h00 à 16h00" et le "Dimanche de 09h00 à 11h00"


Partagez | 
 

 22 Long rifle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fbouba
Tireur expert
Tireur expert
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 51
Localisation : carnieres

MessageSujet: 22 Long rifle   Ven 10 Jan 2014, 14:28

La petite 22 Long rifle

La munition de .22 Long Rifle (désignation métrique  : 5,6x15 mm R) est la plus répandue de par le monde.

C’est un calibre à percussion annulaire (la composition d'amorçage se trouvant contenue dans le bourrelet
de la cartouche) de 5,5  millimètres, soit 22/100 de pouce, apparu en 1887. Il a été directement extrapolé
du .22 Court (ou .22 Short) et du .22 Long sous l'impulsion de la marque américaine Arms & Tool Company
et fabriqué par Peters (États-Unis) pour la manufacture d'armes Stevens de même nationalité.


 Description

Ce petit calibre est à la fois très économique, très précis, avec très peu de recul et une détonation faible,
et il est utilisé indifféremment pour les carabines, les revolvers, les pistolets à un coup et les pistolets semi-automatiques.

Ces armes sont avant tout utilisées pour le tir sportif, à 25  mètres (Pistolet standard, Pistolet sport dames,
Pistolet «  vitesse olympique  » pour les disciplines UIT-ISSF), 50  mètres (Carabine petit calibre position couchée,
Carabine «  3 positions  », Pistolet libre, biathlon, 22 Hunter) et jusqu'à 100  mètres pour le tir sur silhouettes métalliques,
mais aussi pour tuer des petits animaux classés «  nuisibles  », et pour le tir réduit militaire.

La cartouche .22 Long Rifle standard comporte une balle en plomb de 2,59  grammes (40  grains) propulsée à environ
330  mètres par seconde dans un canon long de carabine et 290  mètres par seconde dans un canon court de pistolet.
Elle développe 142  joules à la bouche, soit 14  kgm.

Il existe de très nombreux chargements, allant de la .22 LR subsonique à la .22 LR «  Stinger  » de la marque CCI
(projectile de 2,07  grammes en plomb cuivré à pointe creuse propulsé à 500  mètres par seconde délivrant 259  joules soit 26  kgm)
en passant par la .22 LR «  High Velocity  » à la vitesse à la bouche élevée (balle de 2,46  grammes à 390  mètres par seconde),
développant 187  joules soit 19  kgm.

Un très grand nombre de marques fabrique ce petit calibre utilisé par tous (chasseurs, militaires, tireurs), dont Eley (Grande-Bretagne),
Remington, Winchester, CCI (États-Unis), Geco-RWS (Allemagne), Lapua (Finlande), Fiocchi (Italie), Armscor (Philippines), Aguila (Mexique)…
De même, on ne saurait compter les fabricants de carabines, revolvers et pistolets chambrant cette munition (Winchester, Smith & Wesson,
Hämmerli, Ruger, Browning, Feinwerkbau, Walther, Beretta, Weihrauch, Baïkal…)

Il est possible de tirer dans les armes chambrées en .22 LR les munitions de .22 Bosquette, .22 Court et .22 Long
(mais les armes semi-automatiques nécessiteront alors souvent un réarmement manuel), à l'exclusion de la .22 Magnum,
qui a un étui plus large et plus long lui interdisant tout passage dans une chambre de .22 LR.

La munition de .22 Long (balle de 1,8  gramme propulsée à 220  mètres par seconde, développant 44  joules à la bouche, soit 5  kgm)
qui est à l'origine de la .22 Long Rifle, est elle-même extrapolée de la .22 Court apparue en 1855, fabriquée pour les tout premiers
revolvers de Smith & Wesson de 1857 (originellement chargée de 0,18  gramme de poudre noire, actuellement chargée à la poudre
sans fumée propulsant la balle de 1,8  gramme à 260  mètres par seconde pour une énergie de 61  joules soit 7  kgm,
ce qui est supérieur à la .22 Long car cette dernière est le plus souvent proposée en version «  .22 Long Z  », c'est-à-dire sans poudre,
l'amorçage seul assurant la propulsion du projectile), qui dérive elle-même de la toute première munition à percussion annulaire,
la .22 Bosquette [5,5  mm] et la 6  mm Bosquette de l'armurier parisien Louis Nicolas Flobert, créée en 1845.

Enfin, récemment, la .22 LR a donné naissance, par rétreint de son collet à 4,31  millimètres, à la munition de .17 Mach 2,
offrant une balle de 1,1  gramme propulsée à 530  mètres par seconde délivrant 155  joules (16  kgm).

Merci Wikipédia ....

Mon avis :

Une chose est à savoir  ... un morceau de plomb de 40 grains (2.59 grammes) de .22 lr, lancé à 300 m/s pour les subsos,
ou + de 400 m/s pour les HV, fera des dégats s'il vient à rencontrer les tissus mous du corps humain,
et même, ça vous perce un front bien mieux qu'une perceuse black & decker...  

"les armes, quels qu'en soient les calibres, doivent être impérativement manipulées et utilisées avec toutes les mesures de sécurité adéquates..."

un rappel , certes !!! c'est pas une routine !!

la mise en sécurité de son arme (qui était surement vide),lors de la fin de la série  et une fois cela fait,tu montres la bouche du canon à l'inspection..
et c'est l'accident ...il vaut mieux s'assurer 2 fois et exécuter cette opération 2 fois plutôt qu'une ...le train attendra !!!

"Le petit trou noir là, c'est la mort! faut pas jouer avec! jamais!"


Historique

Le Mosad l'utilise c'est connu, et les Navy Seals ont des Ruger Mk3 il me semble pour le "close quarter battle",
bataille en milieu fermé comme dans les bateaux par exemple, ca suffit pour tuer a courte distance, et y'a même eu des tireurs
évoluant derrière les lignes ennemies (discrètement) sur des champs de bataille (guerre urbaine surtout) qui l'ont utilisé dans des carabines,
une semi auto 22lr armée d'un silencieux est redoutable jusqu’à 100m je pense, et supra-silencieuse...


Munition Winchester ZIMMER 22
Long Z 29 grains
Idéal pour le tir courte portée : 10 mètre
Energie : 50 joules
Tête ronde Plomb
Poids : 1, 88 g
Vitesse : 235 m/s

Subsonic Creuse Bleue
Poids (en grains) : 40
Vitesse (m/s) : 325
Énergie (en joules) : 138
Poids : 200 g.

Remington Thunderbolt:
Type de l'ogive: Lead Round Nose.
Poids de l'ogive 40 Grains soit (2.59 grammes).
Vitesse de la balle 382 m/s soit 1255 FPS.

CCI STANDARD.
Poids (en grains) : 40
Vitesse (m/s) : 330
Énergie (en joules) : 143
Poids : 150 g.
Poids de l'ogive : 40 grs

Blazer High Velocity
Poids (en grains) : 40
Vitesse (m/s) : 390
Energie (en joules) : 186
Poids : 150 g.

Geco Pistol
Poids (en grains) : 40
Vitesse (m/s) : 338
Énergie (en joules) : 142
Poids : 150 g.

Geco Rifle
Poids (en grains) : 40
Vitesse (m/s) : 332
Énergie (en joules) : 144
Poids : 150 g.

Wildcat
Poids (en grains) : 40
Vitesse (m/s) : 383
Énergie (en joules) : 190
Poids : 180 g.

[b]Balistique de la 22 Lr[/b]








certains diront que j'en fait trop !!! tout ça pour dire qu'une ogive de 22 lr porte à 2 Km  et qu'elle parait toute inoffensive avec ces 2.5 grammes

1 joule est l' énergie nécessaire pour lever un poids de 100 grammes a une hauteur de 1 mètre

Le 22LR,n'est pas un calibre jouet , ni une carabine de jardin ...  La balle du 22 LR high velocite "Stinger" vole a 500m/sec (MP40 380m/sec)et délivre 259 joules.
Une high velocite standard vole après 400 mètres encore a 150m/sec et peut avoir une porte balistique de 2500 mètres.

Le conseil de Bob :

1) Ne t'amuse pas à changer de munition toutes les 20 secondes, le principe pour faire de la précision
est d'en avoir qu'une seule munition adaptée à ton arme, et la plus régulière possible !
(Ce qui n'est pas évident à trouver si tu n'es pas encore sûr de TA précision...)
On a tout ce qu'il faut , pour ton plaisir ...

2) Les cartouches hautes vitesses n'ont aucun intérêt si tu veux dessiner un as de pic  à 50m sur le 10. Encore une fois, régularité d'abord.
....  à 25 m , tu réduis ton carton ...

3)apprends à connaitre ta visée ... cran de mire et guidon !!

4)Avant de bidouiller à ta lunette, fais des groupements : Le but est de savoir où tu tire et quel est l'écartement entre tes impacts.
Quand ça sera régulier et clair, alors tu pourra régler ta lunette pour DÉPLACER ce groupement vers le centre de la cible.
Tu peux régler ta lunette point visé point touché, mais il est plus précis de viser le bas du cercle noir.

5) Évite de régler le poids de détente au minimum, c'est juste une question d'adaptabilité : Si tu es trop habitué à une détente match supra légère
et que tu essaye une autre arme, tu mettra tout à côté.

6) Si tu est dans un stand à ciel ouvert, n'oublie pas que la position du soleil change totalement le placement de ton groupement :
le matin il sera peut être plein centre, à 16h il sera peut être 5 cm à côté ! Donc pour tester, ne pas faire des séries de 200 cartouches.
Plutôt prendre son temps sur une dizaine max par carton. achéte une bonette et le soucis est résolu ...
chez nous pas de soucis tu es dans un tunnel !

n'oublie pas que chaque arme a sa munition
.


_________________
Citoyen Fbouba
Je suis civilisé,j'aime les armes,le tir et j'assume .
Et , on dit un trou de balle, pas un trou d'ogive !.
Ne permets donc pas aux évènements de ta vie quotidienne de t'enchaîner mais ne te soustrais pas à eux.

Album Wink
Revenir en haut Aller en bas
pierrezx9r
Tireur expert
Tireur expert


Messages : 150
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: 22 Long rifle   Dim 02 Fév 2014, 09:07

Très bon sujet !

 Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
 
22 Long rifle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ma 3 ieme estimation cettte fois si pour un Bar 10
» 22 lr
» Bientôt une nouvelle arme dans mon coffre
» cherche munitions 22 LR shotshell
» cherche 22lr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Arquebusiers du Cambrésis :: Espace tireur :: Technique-
Sauter vers: