Les Arquebusiers du Cambrésis


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
La nouvelle saison sportive vient de commencer, toutes les personnes qu'ils veulent s'inscrire, il est toujours possible de faire des tirs d'essais avant votre inscription, venez nous voir. Bonne Journée et Bon surf sur notre forum!!!

Si vous nous cherchez, nos installations se trouvent à "La Base de Loisirs de la Citadelle à Cambrai" et les Horaires d'ouvertures sont : le "Mercredi et le samedi de 14h00 à 16h00" et le "Dimanche de 09h00 à 11h00"


Partagez | 
 

 Les BASES /L'incident de tir .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fbouba
Tireur expert
Tireur expert
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 52
Localisation : carnieres

MessageSujet: Les BASES /L'incident de tir .   Mar 24 Fév 2015, 01:00

Toutes les armes sont TOUJOURS considérées comme chargées .

Ne jamais diriger le canon de son arme sur quelque chose ou quelqu'un
que l'on ne veut pas détruire .
POURQUOI  ? ( ....  se référer à la régle 1 ) .

Garder le doigt sur le pontet tant que les organes de visées ne sont pas en cible  !
( laisser l'index HORS de la détente tant que le guidon n'est pas sur cible ) .
POURQUOI   ? la crispation musculaire involontaire due au stress , le temps nécessaire
de prendre sa visée est toujours plus long que celui de mettre le doigt sur la détente .

Etre SURE de son objectif
POURQUOI  ?eviter les tirs fratricides  , prendre en compte
les effets collatéraux et les ricochets .


savoir réagir sans panique / sans stress face à un incident de tir de votre arme .

Vous avez acquis les bases du comportement et de la manipulation de l'arme au pas de tir ,
dans le but de réagir correctement suite à l'effet de stress, la mécanisation  et la confiance
sont nécessaire pour cohabiter en toute sécurité avec une arme chargée afin d'éviter l'accident.

La maitrise : la manipulation de l'arme pdt les phases de tir , rechargement , réglage .

avoir l'esprit ouvert et être vigilant en permanence .


La seule garantie en matière de sécurité se trouve dans la prise de conscience
par le tireur du danger lié à l’utilisation de son arme.


Mon rappel sur les incidents de tirs

si le cas arrive  : Annoncez votre incidents de tirs / posez votre arme .

Le raté de percussion :
Tout raté de percussion doit être traité comme long feu et l'arme doit être gardée en sécurité vers les cibles
pendant dix secondes aprés que la détente ait été actionnée.

Il est DANGEREUX d'ouvrir une arme immédiatement aprés un raté .

Pendant le tir

Le canon de l'arme doit être, EN TOUTES CIRCONSTANCES, et principalement pendant les
opérations de manipulation et de chargement, ou lors d'un incident de tir, dirigé vers les cibles ou la
butte de tir.


Avant qu'un tireur, un formateur, un arbitre, ou un responsable ne se déplace en avant du pas de tir,
les armes doivent être mises en sécurité.

Pendant qu'un tireur, un formateur, un arbitre, ou un responsable est en avant du pas de tir (vérification des cibles par exemple), il est interdit de toucher à son arme.

Il est obligatoire de porter un système de protection auditif pendant les tirs aux armes à feu.

Il est vivement recommandé pendant les tirs aux armes à feu et obligatoire dans certaines disciplines
(en Armes anciennes et en Tir sportif de vitesse notamment) de porter des protections oculaires.


En cas d'arrêt du tir
allumer le signal lumineux ( voyant rouge )pour avertir l'arrêt du tir

Lors d'une pause de courte durée au poste de tir, le tireur doit rester maître de son arme et respecter
les règles de sécurité.


En cas d'interruption de tir plus longue (commandement du chef de pas de tir, repos assis du
tireur), l'arme doit être mise en sécurité et posée sur la table le canon dirigé vers les cibles.

Lors d'un dysfonctionnement de l'arme (incident de tir), l'animateur ou le responsable de pas de tir
doit être appelé (bras non armé levé, canon maintenu en direction des cibles). La remise en fonction
de l'arme se fait uniquement au poste de tir, en prenant soin de garder le canon de l'arme en
direction des cibles pendant la mise en sécurité de l'arme.


En fin de tir

L'arme doit être mise en sécurité avant son conditionnement pour son rangement ou pour le transport.

La mécanisation et la manipulation


Pistolet semi-automatique

Le pistolet a un chargeur amovible, situé dans la poignée.
Son réarmement est semi-automatique, pour tirer il n'y a (hors panne ou manque de munition...)
rien d'autre à faire qu'à le charger, armer le chien s'il s'agit d'une arme à simple action,
déverrouiller la sûreté, chambrer une première cartouche en manœuvrant la culasse puis presser la queue de détente.
En cas de raté de percussion (si la cartouche « ne part pas », par exemple parce qu'elle est trop humide)
il n'est pas possible de tirer sans avoir au préalable résolu le problème par un mouvement arrière de la culasse ,
c'est la piéce enveloppant le canon) dit « réarmement », qui éjectera la cartouche défaillante,
armera de nouveau le chien et, en revenant en position avant (« retour en batterie »), chambrera une nouvelle cartouche.

Revolver

Le revolver a un barillet basculant latéralement ou vers l'avant, à X chambres (trous) donc X coups (souvent 6).
On bascule le barillet afin de le charger en plaçant une munition dans chaque chambre.
Barillet (cylindre percé) de revolver (basculant latéralement)
Revolver à barillet basculant vers l'avant

En général le revolver est


   plus long à charger (approvisionner en munitions) que le pistolet ;

   plus fiable que le pistolet car ses ressorts sont détendus au repos et parce qu'en cas de raté de percussion causé par une munition hors d'état il suffit de continuer à tenter de tirer (une pression sur la queue de détente fait tourner le barillet, alignant une nouvelle cartouche puis la percutant) ;

   plus facile à utiliser que le pistolet.

Tirer au pistolet

Lors de chaque tir la culasse fait un mouvement de va-et-vient extrêmement rapide.
Tout ce qui se trouve sur ou derrière la culasse au moment du tir est menacé. S'il s'agit de l'un de vos doigts, par exemple,
au mieux l'arme vous échappe, au pire il sera blessé. Faites attention à cela, c'est l'erreur la plus fréquente.

Les positions de la culasse.
Culasse en position normale //Culasse en position verrouillée en arrière

Le pistolet est bien tenu : les pouces sont sur la poignée, la culasse peut se déplacer. Le tireur s'apprête à tirer puisque son doigt est dans le pontet

Autant que faire se peut tirez en utilisant vos deux mains.

Pour tirer convenablement il faut attribuer à chaque main son rôle. Pour un droitier:

   la main droite tient l'arme: la poignée vient se placer dans la paume droite et c'est l'index (si nécessaire aidé du majeur) qui actionnera la détente
  la main gauche fait tout le reste: l'approvisionnement et l' armement (déplacement de la culasse),
       la manipulation du chargeur et des leviers et crans (sûreté, verrou de culasse et de chargeur...).

Pour prendre une arme, utiliser d'abord seulement la main droite.
Ne pas d'emblée placer de doigt dans le pontet.
L'arrière de la poignée est bien calé. Le pouce est sur la gauche de la poignée, aussi haut que possible et dirigé dans l'axe du tir.
La main gauche enveloppe l'autre. TOUT (main, doigts...) doit rester SOUS le niveau de la culasse. La prise est très ferme (un étau!).

VIDER

Il faut éviter une erreur courante, corollaire de la précédente. Une arme dont on vient de retirer le chargeur peut encore tirer si sa chambre contient une munition.

Il faut donc bien faire deux choses pour vider un pistolet :

  sortir le chargeur
   ramener la culasse en arrière pour éjecter une éventuelle munition chambrée.
    La culasse de certaines armes reste alors verrouillée en position arrière



Pour charger un revolver:


   ouvrir (« basculer ») le barillet, souvent en actionnant un bouton poussoir ou, sur des armes anciennes,
   en tirant sur son axe. Dans certains cas le barillet ne bascule pas,
    il faut utiliser une « portière de chargement »
    placer les munitions dans les chambres par l'arrière.
    La méthode à la main une balle après l'autre est lente et difficile en situation stressante
    remettre le barillet en position

Si vous manquez de munitions et que le barillet n'est que partiellement chargé, faites attention au décalage imposé lors d'un tir en double actioncar le barillet tourne lorsque le chien se lève, donc si le chien est abattu quand vous replacez le barillet
il faut que la première munition se trouve non pas dans la chambre alignée avec le canon et le percuteur, mais dans la suivante
(selon le sens de rotation du barillet que vous pouvez vérifier en armant le chien).

Tirer

Placer ses mains comme sur un pistolet. Comme il n'y a pas de culasse, le placement des pouces n'est pas aussi critique.
Ne pas gêner la course du chien.

Vider

   ouvrir le barillet
   appuyer (vers vous) sur la tête de l'axe du barillet (sous le canon, la partie la plus éloignée de vous) afin de faire tomber les munitions



La Détente

Ne pas oublier qu il est fortement déconseillé de régler une détente trop fin au point de provoquer des départs accidentels sont INTERDITES
La vérification se fait en prenant l'arme déchargée et armée et en tapant séchement sur le talon de crosse avec la paume de la main .
Si la gâchette se désengage cela veut dire que l'arme n'est pas sûre .


à tantôt ...

la technologie de pointe où les régles sont aussi les mêmes ..

_________________
Citoyen Fbouba
Je suis civilisé,j'aime les armes,le tir et j'assume .
Et , on dit un trou de balle, pas un trou d'ogive !.
Ne permets donc pas aux évènements de ta vie quotidienne de t'enchaîner mais ne te soustrais pas à eux.

Album Wink
Revenir en haut Aller en bas
jean luc
Tireur d'Elite
Tireur d'Elite
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 09/12/2007
Localisation : le nord

MessageSujet: re   Mar 24 Fév 2015, 19:55

Merci Franck

Pour ce rappel sur la sécurité au pas de tir qui est obligatoire pour tous,

Je me permet de rajouter juste ceci

Que pour toutes manipulation des armes n oublier jamais de vérifie visuellement afin de vous assurer notamment pour le pistolet que rien n’est dans la chambre avant de ranger votre arme .Car bien souvent c’est un geste automatique on enlève le chargeur on actionne la culasse et on range l’arme hors c’est dans cette dernière phase que l’on vérifie visuellement l’absence d’une éventuel cartouche dans le canon .La routine dans tous les domaines reste très dangereuse.

Je rappelle que l’incident de tir signaler dans notre stand un tube de sécurité et à votre disposition pour les manipulations MAIS ATTENTION

VOUS DEVRAIT DEMANDER AUX TIREURS DE SE METTRE EN ARRIÈRE AFIN DE PASSER DEVANT EUX POUR ACCÉDER AU TUBE DE SÉCURITÉ

POURQUOI: si le coup venait a partir pour une raison x personne ne sera blesser dans le cas contraire si vous passer derrière je n’ose même pas imaginer.

cela parait tellement évident mais combien y ont réellement penser merci de votre attention

jean luc
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-luc.constancia@orange.fr
dompic

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Les BASES /L'incident de tir .   Mer 25 Fév 2015, 23:49

Bonsoir.
Le sujet sur les bases et les incidents de tir est bien fait, complet et très didactique.
Même si l'on a utilisé des armes à l'armée il y longtemps, les règles en stand de tir "civil" sont strictes et cela est une bonne chose. Un incident est vite arrivé et nous côtoyons beaucoup de personnes avec des personnalités très différentes !
Dompic.
Revenir en haut Aller en bas
poudre44
Tireur novice
Tireur novice
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/08/2013
Localisation : Proville

MessageSujet: Re: Les BASES /L'incident de tir .   Dim 01 Mar 2015, 00:51

bonsoir,
merci pour ces articles, très utiles pour la sécurité du tireur,et donc celle des autres autour..!! J'ai bien aimé dans l'article ,en substance,: " la meilleure des sécurités, c'est la prise de conscience (qui doit être permanente....)par le tireur, de la dangerosité de son arme" ; c'est une réflexion fondamentale !,pour la confiance,et la sécurité des copains tireurs....

bons tirs à tous !
Poudre 44
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les BASES /L'incident de tir .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les BASES /L'incident de tir .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bases de la pêche à la mouche.
» Il faut avoir quelques bases en snow pour se la péter...
» Des bases mangacar
» Les bases au Feeder/Quiver
» Putting : les BASES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Arquebusiers du Cambrésis :: Espace tireur :: Technique-
Sauter vers: